Dieu existe
Document sans titre

La Création témoigne de dieu

Réflexion sur le monde microscopique




Au milieu du 19√®me si√®cle , lorsque l'ath√©isme se r√©pandait en occident , Les bases m√™me de cet ath√©isme √©tait des pseudo-th√©ories scientifiques, il s'agissait par exemple de la croyance que la vie peut provenir de mati√®re inanim√©e , et que la structure de la vie aurait √©t√© tr√®s simple, ce qui encourageait certains √† pr√©tendre par exemple que la premi√®re cellule soit apparue dans un milieu boueux, car apparemment la cellule ressemblerait √† un minuscule grain sans aucune complexit√©  .
Cependant , la science moderne a complètement réfuté ces théories, suite à de nombreuses recherches , on reconnait maintenant que dans ces éléments microscopiques ( cellule, atome, ADN...) la science vient de découvrir un monde d'une complexité inégalée, une complexité qui ne peut émaner d'un intelligence supérieure , il s'agit bien évidement du puissant créateur , Dans ces articles , nous exposerons quelques réflexions liées à certains éléments de ce monde invisible afin de cerner ne serait ce qu'en une infime partie la grandeur de la création de Dieu.

R√©flexion 1 : La cellule 


A quoi comparer une cellule vivante ?  la complexit√© de l’architecture d’une seule cellule vivante est bien plus importante que celle d’une grande ville. Le monde scientifique accepte la cellule vivante comme le syst√®me le plus complexe observ√© par l’homme √† ce jour, ce syst√®me plus complexe que toute invention humaine est un signe manifeste de conception intentionn√©e, en d√©couvrant la complexit√© de la cellule , la science a adress√© un autre coup fatal aux th√©ories mat√©rialistes expliquant l'apparition de la vie par une simple co√Įncidence .
Cliquez ici pour lire la suite .

Réflexion 2 : La formation miraculeuse molécule de carbone


La mol√©cule de carbone, qui  est un √©l√©ment constitutif de toutes les esp√®ces vivantes, ne peut se former que dans les gigantesques √©toiles, on parle de "formation miraculeuse" car cette mol√©cule ne peut se faire que dans des conditions tr√®s improbables, via des r√©actions successives des mol√©cules de h√©lium et b√©ryllium, par un simple calcul de probabilit√©s , il parait √©vident qu'il est impossible que cette quantit√© de carbone se trouvant sur notre terre soit fruit du simple hasard, on y reconnait une volont√© et une intention √©manant du cr√©ateur .
Cliquez ici pour lire la suite .