Dieu existe
Document sans titre

Les proph√®tes t√©moignent 

Une religion unique




L'évolution de la religion : la Fin d'un mythe


Au milieu du 19√©me si√®cle , lorsque Darwin sortit  son livre "les origines des esp√®ces" , pouss√©s par le z√®le pour l'√©volution biologique, certains milieux
Herbert Spencer
Herbert Spencer
Mat√©rialistes et ath√©e,  croyaient pouvoir tout expliquer par l'√©volution, y compris l'histoire de la religion, des penseurs comme  Herbert Spencer (1820-1903) d√©fendaient que les premiers √™tres humains n'avaient pas de religion et que le d√©but de la religion se caract√©risa par le culte des morts et des anc√™tres, La th√®se qui fut la plus d√©fendue par les milieux mat√©rialiste au fin du 19eme si√®cle  est celle de l'anthropologiste Britannique  Edward Burnet Taylor (1832,1917) , apr√®s avoir introduit le terme "animisme" d√©signant l'attribution d'un esprit divin √† la nature , Taylor soutenait que l'animisme est la premi√®re phase de d√©veloppement de la religion, il propose ainsi une √©volution s√©quentielle de la religion suivant les √©tapes : animisme ==> culte des anc√™tres ==> polyth√©isme et enfin le monoth√©isme qui constitue la  forme la plus "sophistiqu√©e" de la religion .
Bien entendu, il ne s'agissait que de th√©ories ne se basant sur aucun fait historique √©tabli, aucune donn√©e arch√©ologique n'est venue supporter cette th√®se , n'√©tant bas√©e que sur des conjectures, cette supercherie a √©t√© farouchement d√©fendue par les ath√©es et mat√©rialistes jusqu'au d√©but du 20eme si√®cle lorsque de nouvelles recherches ont √©tabli la fausset√© de l'√©volution de la religion .De grands anthropologues tels que Andrew Lang et Wilhelm Schmidt ont montr√© que les religions n'ont gu√®re √©volu√©, mais ont plut√īt √©t√© d√©form√©es avec le temps , l'√©tude des anciennes civilisations et
La Tour de Babel
La Tour de Babel 1563 Kunsthistorisches Museum, Vienne.
des archives fossile a d√©montr√© que dans les milieux les plus polyth√©istes, il y a toujours eu une divinit√© supr√™me souvent non repr√©sent√©e , reconnue comme √©tant le dieu cr√©ateur du monde et des hommes, Stephen Langdon ( 1876,1937) un assyriologiste am√©ricain, a d√©montr√© √† travers son √©tude des anciennes civilisations ayant exist√© en M√©sopotamie que l'histoire de la religion est un d√©clin du monoth√©isme vers le  polyth√©isme , et ce, contrairement aux all√©gations mat√©rialistes, Stephen Langdon affirme : "l'histoire de la plus ancienne civilisation humaine est un d√©clin rapide du monoth√©isme vers un polyth√©isme extr√™me et la foi r√©pandue dans les esprits malins."Stephen H. Langdon, Semitic Mythology, Mythology of All Races, vol. no. V, Archaeol. Instit. Amer., 1931, p. xviii.
Il ajoute :
"Les preuves pointent ind√©niablement vers un monoth√©isme originel, les inscriptions et les vestiges litt√©raires des plus anciens peuples s√©mitiques indiquent... le monoth√©isme, et l'origine tot√©mique des religions h√©bra√Įques et d'autres religions s√©mitiques est totalement discr√©dit√©e." Stephen H. Langdon, The Scotsman, 18 novembre 1936

L'islam : La religion de tout les prophètes


Bien qu'ils soient chronologiquement éloignés les uns des autres et en dépit de la variété de leurs langues et des préceptes qui leur sont transmis par Dieu, tous les Prophètes convergent dans leurs messages vers un même et unique but, ce message n'est autre que celui de l'islam .
Quoi ? diront certains , vous voulez nous faire croire qu'avant l'islam les gens faisaient 5 prières par jour, jeunaient le ramadan et respectaient la loi du coran ?
Nous répondons : vous faites un amalgame entre l'islam en tant que loi et l'islam en tant que foi .
L'islam en tant que foi est ce √† quoi tout les proph√®tes ont appel√© , croire en dieu , en ses attributs , son unicit√©, croire aux proph√®tes, aux anges, aux livres descendus  et au destin , tout les proph√®tes envoy√©s par dieu partageaient le m√™me message .
"Et Nous n'avons envoy√© avant toi aucun Messager √† qui Nous n'ayons r√©v√©l√© : ¬ęPoint de divinit√© en dehors de Moi. Adorez-Moi donc¬Ľ. Coran Sourate 21 AL-ANBIYA (LES PROPH√ČTES) verset 25
Toutefois , Dieu a donné pour chaque communauté ses lois et ses rites qui lui sont spécifiques , Dans le coran Allah dit :

"Et sur toi (Muhammad) Nous avons fait descendre le Livre avec la vérité, pour confirmer le Livre qui était là avant lui et pour prévaloir sur lui. Juge donc parmi eux d'après ce que Dieu a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, loin de la vérité qui t'est venue. A chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Dieu avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu'Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes oeuvres. C'est vers Dieu qu'est votre retour à tous; alors Il vous informera de ce en quoi vous divergiez ." Coran Sourate 5 AL-MA-IDAH (LA TABLE SERVIE) 48

"A chaque communaut√©, Nous avons assign√© un rite sacrificiel, afin qu'ils prononcent le nom de Dieu sur la b√™te de cheptel qu'Il leur a attribu√©e. Votre Dieu est certes un Dieu unique. Soumettez-vous donc √† Lui. Et fais bonne annonce √† ceux qui s'humilient, ceux dont les cœurs fr√©missent quand le nom de Dieu est mentionn√©, ceux qui endurent ce qui les atteint et ceux qui accomplissent la Salat et d√©pensent de ce que Nous leur avons attribu√©." Coran Sourate 22 AL-HAJJ (LE P√ąLERINAGE) Versets 34,35

Comment la vraie religion fut transformée


Diverses sont les raisons qui font qu'un peuple vivant dans le monothéisme pur, abandonne peu à peu ce monothéisme pour se refugier dans des croyances superstitieuses allant du culte des ancêtres à l'adoration d'idoles , dans la suite de cet article nous proposerons trois exemples de peuples dont la foi authentique de leur prophète fut déformé en une croyance complètement différente .

Le peuple de Noé

D'apr√®s une tradition proph√©tique , dix g√©n√©rations se sont √©coul√©es entre Adam et No√© , elles √©taient toutes fideles √† la foi musulmane, au monoth√©isme pur , Voici comment ce monoth√©isme fut alt√©r√© : Au cours de la p√©riode qui s’√©tait √©coul√©e, depuis Adam jusqu’√† No√Ľh (No√©), il y a eu de nombreux savants dont cinq √©taient les plus distingu√©s, Ils s’appelaient Wadd, Suwā, Yağhū, Ya3ūq et Nasr’ tels qu’ils ont √©t√© mentionn√©s dans la Sourate ¬ę No√Ľh ¬Ľ, du Coran.
arche de noé
Ce √† quoi aurait ressembl√© l'arche de No√© paix sur lui  .

Apr√®s la mort de ces savants , Satan a souffl√© aux gens l'id√©e de cr√©er des statues repr√©sentant ces savants , en guise de fid√©lit√© et de reconnaissance, apr√®s plusieurs g√©n√©rations, les gens oubli√®rent pourquoi ces statues furent √©labor√©es et Satan suscita une id√©e nouvelle : ces savants sont des interm√©diaires entre nous et dieu et donc nous devons faire faire culte √† leur statues afin d'obtenir leur intercession aupr√®s de dieu  , c'est ainsi que les gens commenc√®rent √† se prosterner devant ces statues en leur adressant des pri√®res. des g√©n√©rations pass√®rent, les cinq idoles furent consid√©r√©es comme de vraies divinit√©s , c'est √† ce moment la que dieu a envoy√© son proph√®te Nouh ( No√© )  au peuple d√©sormais polyth√©iste , No√© les a invit√© √† retourner √† la foi authentique , la r√©ponse de son peuple √©tait : "Et ils ont dit : ¬ęN'abandonnez jamais vos divinit√©s et n'abandonnez jamais Wadd, Suwaa, Yagout, Yaouq et Nasr . " Coran Sourate 71 NUH (NOE) verset 23


Les Arabes de la période préislamique

Les Arabes Adnanites ( en diff√©rence des Arabes Kahtanites)  qui vivaient √† la Mecque et son entourage , sont les descendant directs du proph√®te Isma√ęl fils d'Abraham psl , Isma√ęl avait √©t√© envoy√© aux tribus arabes qui entouraient la macque ainsi qu'aux tribus du Y√©men , Apr√®s la mort du proph√®te les arabes √©taient de pur monoth√©istes et suivaient la religion d'Abraham , ce fut le cas pendant des si√®cles , comment se fait il donc qu'√† l'av√®nement de l'islam les arabes √©taient des tribus polyth√©istes et la Kaaba construite par Abraham contenait  plus de 300 idole . 
Les historiens arabes rapportent que le déclin de la religion d'Abraham eut lieu durant le
idoles
Amr Ibn Luhay √©tait le premier responsable de l'apparition de l'idol√Ętrie en Arabie Pr√©islamique .
 r√®gne des Khuz√Ę’√Įtes  sur la Mecque , ce d√©clin s'accentua lorsque un homme le dirigeant  de la Mecque , cet homme est : Amr ibn ‘√āmir ibn Luhayy .
Il est relat√© que Amr Ibn Luhayy effectuait plusieurs voyages vers la r√©gion de la Syrie , il fut attir√© par les diff√©rentes divinit√©s pr√©sentes en M√©sopotamie et d√©cida d'emprunter quelques unes et les ramener en Arabie , gr√Ęce √† son pouvoir de dirigeant , il a pu imposer ces idoles √† la Mecque et dans diff√©rentes tribus en Arabie  , √† son propos le proph√®te Mohammed dit : " J'ai vu Amr Ibn Luhayy le Khuz√Ę’√Įte tirer ses entrailles en enfer"   Rapport√© par boukhari .
C'est ainsi que la religion d'Abraham disparut petit √† petit , les arabes pa√Įens ,  continu√®rent bien √©videment √† se r√©clamer d'Abraham , dieu leur r√©pond dans le coran :
"Abraham était un guide (Umma) parfait . Il était soumis à Dieu, voué exclusivement à Lui et il n'était point du nombre des associateurs. " Coran Sourate 16 AN-NAHL (LES ABEILLES) verset 120

Le déclin du christianisme

L'exemple de la religion chrétienne est certainement l'un des exemples les plus expressifs sur la manière dont une religion purement monothéiste peut être déformée en une sorte de croyances relevant à la fois du paganisme et du monothéisme .
Le proph√®te J√©sus est certainement l'un des plus grands messagers que dieu aie envoy√© √† l'humanit√© , en islam il est consid√©r√© parmi les 5 plus grands proph√®tes (  Abraham, No√©, Mois , J√©sus Et Mohammed paix sur eux tous ).
paul
Paul de Tarse.

Le message de jésus était une continuation des messages des autres prophètes qui l'ont précédé , il invita les juifs à observer la loi de Mois, et à retrouver la foi en dieu tel que Mois et les prophètes l'ont connu , Comment cette foi si pure a elle pu se transformer en un crédo soutenant que jésus christ est un mi-homme mi-dieu, qu'il serait mort pour nos "péchés" et que dieu forme une trinité composée de père, fils et saint esprit .
la croyance des  premiers chr√©tiens ( n'√©tant pas plus que des juifs croyant au proph√®te j√©sus ) √©tait que j√©sus fut un envoy√© de dieu , un proph√®te , le messie attendu par la maison d'Isra√ęl , la conversion des premiers pa√Įens au christianisme et les enseignements de juifs de culture hell√©nistique ( Paul en est un exemple ) a sci√© les croyants en deux groupes diff√©rents , d'une part les nazar√©ens , juifs croyant en j√©sus et observant la loi , d'autre part une sorte de pagano-christianisme est apparue d'abord par les enseignements de Paul puis par l'introduction de diverses id√©es tr√®s communes aux civilisations pa√Įennes de l'√©poque , tel que la trinit√©, la mort d'un dieu , la r√©demption ...Moshe david herr , professeur d'√©tudes juives √† l'universit√© de J√©rusalem affirme :
¬ę le royaume de dieu annonc√© par j√©sus √©tait vraiment diff√©rent de la nouvelle √©glise , la nouvelle √©glise cr√©√©e entre la mort de Paul et l'ann√©e 150,√©glise qui s'est √©loign√©e et √©loign√©e encore de ce qu'elle √©tait √† l'origine √† l'int√©rieur du juda√Įsme , si jamais j√©sus √©tait revenu d'entre les morts , vers l'an 150 , et s'il avait regard√© autour de lui , s'il avait vu ce qu'est devenu pour ses fid√®les la nouvelle religion , d'abord cr√©√©e par Paul , puis sans cesse d√©velopp√©e , il se serait sans doute √©vanoui ,ou tout au moins , il n'aurait rien reconnu ¬Ľ

La tragédie des Antaimoro

L'histoire des Antaimoro est un exemple contemporain d√©montrant comment le pur monoth√©isme peur se d√©grader avec le temps et l'oubli en une forme de paganisme superstitieux ,  Les Antaimoro "ceux du littoral" constituent un des 18 groups ethniques vivant au Madagascar , vivant dans la r√©gion de Manakara (dans le Sud-est), Ce sont en grande partie des cultivateurs.
L'histoire des Antaimoro nous est racontée par le Dr Abderrahmane Semait , un médecin
smait
Dr Abderrahmane Semait
 du Kowe√Įt œuvrant dans le domaine des secours islamiques :
" En 1994 ,lors d'une visite au Madagascar, nous √©tions inform√©s de l'existence d'un petit village nomm√© "macca" , √©tonn√© d'entendre ce nom ( Macca est le mot arabe pour la Mecque) , je me suis d√©cid√© √† visiter ce village , il a fallu un long voyage √† Manakara puis en voiture puis une travers√©e d'un lac rempli de crocodiles, une fois arriv√©s nous f√ģmes un entretien avec certains habitants de la ville , ils se disaient que leur anc√™tre √©tait originaire de Djeddah , une ville au nord , √† cot√© d'elle vivait un homme bon s'appelant Mohammed ..."
Ces tribus avaient un culte très rapproché de l'islam : ils honoraient le vendredi , ne mangeaient pas le porc , il ont construit une kaaba dans un village qu'ils vi
antaimoro
Ramanasitra Carivo , un des rois de tribus Antiaimoro .
sitent chaque année , leur livre sacré le "Sorabe" écrit en arabe était un mélange de sourates du coran, d'histoire de sortilèges, d'arts divinatoires .
Les √©tudes ont d√©montr√© que les Antaimoro doivent leur origine √† une immigration musulmane , qui aurait s√©journ√© auparavant aux √ģles Comores, leurs anc√™tres venus d'Arabie il y a 8 si√®cles se sont implant√©s dans cette ile , ils ont transmis √† leur enfants les r√®gles du coran  et de l'islam , avec le temps la superstition et les d√©formations firent leur entr√©e dans leur croyances qui d√©clina d'un monoth√©isme pur vers un polyth√©isme primitif .

Ces quelques exemples montrent comment une croyance monothéiste pure peut être altérée avec le temps pour se dégrader vers diverses formes de paganisme .