Dieu existe
Document sans titre
 

La science sous le joug du lobbies athée




Dans un prĂ©cĂ©dent article , nous avons pu voir comment un grand nombre de scientifiques du passĂ© et du prĂ©sent attestent et dĂ©fendent l'existence et la grandeur du crĂ©ateur, ces scientifiques  soutiennent  que c'est par la voie de la science qu'ils sont arrivĂ©s Ă  une telle conclusion , cependant  , les scientifiques contemporains qui expriment ouvertement leur foi en dieu et rĂ©futent en public les idĂ©es matĂ©rialistes sont -faut il dire -très courageux, car depuis la fin du 19ème siècle , les cercles scientifiques (dans certaines disciplines) sont sous l'emprise d'un lobbies athĂ©e , ce lobbies  exerce d'une part une influence sur les orientations de la science en forçant les scientifiques Ă  baser leurs recherches sur de fausses hypothèses, et d'autre part , ce lobbies pratique une discrimination Ă  l'Ă©gard des savants dits "crĂ©ationnistes", ce qui intimide d'autres scientifiques qui n'osent plus exprimer un grand nombre de leurs thèses scientifiques de peur de se retrouver victime de "l'inquisition" MatĂ©rialiste .
Dans la suite de cette page, nous allons étudier ce fléau dont souffre la communauté scientifique, en réfutant des idées reçues concernant la science et son orientation .


Des scientifiques Dogmates



La majorité des gens croit que les discours scientifiques sont indépendants des préjugés idéologiques et philosophiques des personnes et que les scientifiques sont des individus objectifs qui n'ont aucune arrière pensée idéologique .
Cependant la réalité est qu'un grand nombre de scientifiques adhérent à des idéologies qu'ils défendent parfois de manière aveuglée, l'exemple le plus flagrant est celui de la théorie de l'évolution, beaucoup de "scientifiques" y adhérent non pas pars qu'ils détiennent des preuves irréfutables de sa véracité , mais pars qu'elle justifie en quelque sorte la négation de dieu à laquelle ils ont adhéré ( il est à noter que grand nombre de ces scientifiques adhérent à l'athéisme avant de devenir scientifiques , généralement à l'adolescence ) .
C'est pour cette raison  qu'on peut observer chez certains scientifiques  un langage très dogmatique lorsqu'il s'agit de la thĂ©orie de l'Ă©volution ou de l'interprĂ©tation matĂ©rialiste de ce monde , parmi les darwinistes les plus cĂ©lèbres :pierre Teilhard affirme que l'Ă©volution est :"Une lumière Ă©clairant tous les faits, une courbure que doivent Ă©pouser tous les traits",  Un autre cĂ©lèbre matĂ©rialiste et Ă©volutionniste , le

l'Ă©volution est devenue en un sens une religion scientifique
gĂ©nĂ©ticien d'Harvard, Richard Lewontin explique son dĂ©vouement au  matĂ©rialisme dogmatique en disant  :
"Ce n'est pas que les mĂ©thodes et les institutions de la science nous forcent Ă  accepter une explication matĂ©rielle du monde des phĂ©nomènes mais qu’au contraire, nous sommes forcĂ©s par notre adhĂ©sion Ă  priori aux causes matĂ©rielles de crĂ©er un dispositif de recherches et un ensemble de concepts qui produisent des explications matĂ©rielles, mĂŞme si elles vont Ă  l’encontre de l'intuition ou qu’elles sont dĂ©concertantes pour le non-initiĂ©. De plus, ce matĂ©rialisme est absolu, alors nous ne pouvons pas permettre une explication divine entrer en scène." Richard Lewontin, The Demon- Haunted World, The New York Review of Books, 9 janvier 1997, p. 28
A les entendre, on dirait que ces des gens qui ont prêté serment pour défendre leur religion à tout prix , le physicien britannique H.S. Lipson attire l'attention à cette notion de religion :
"En fait, l'évolution est devenue en un sens une religion scientifique ;pratiquement tous les savants l'ont acceptée et beaucoup d'entre eux sont préparés à "tordre" leurs observations pour s'accorder avec elle." H. S. Lipson, A Physicist Looks atEvolution, Physics Bulletin, vol. 31(1980) p. 138
MalgrĂ© que la science ne fait que rĂ©futer leurs dires, ils continuent Ă  imposer leur vision matĂ©rialiste aux conclusions scientifiques, Ce qu'ils soutiennent en fait :  "quelles que soient les preuves prĂ©sentĂ©es, nous ne croirons pas en Dieu". le cĂ©lèbre Ă©volutionniste Robert Shapiro Ă©nonce cette position :
"A l’avenir, un jour pourrait arriver oĂą toutes les expĂ©riences bien fondĂ©es de la chimie aboutissent Ă  dĂ©couvrir qu'elles ont toutes clairement manquĂ© d’Ă©tablir une origine probable pour la vie. De plus, de nouvelles preuves gĂ©ologiques pourraient indiquer une apparition soudaine de la vie sur terre. Finalement, on pourrait avoir explorĂ© l'univers et n'avoir trouvĂ© aucune trace de vie, ou de processus menant Ă  la vie, oĂą que ce soit. Dans un tel cas, certains savants pourraient choisir de se tourner vers la religion pour trouver une rĂ©ponse. D'autres, cependant, y compris moi-mĂŞme, essaieraient de classer les hypothèses scientifiques ( on peut comprendre hypothèses matĂ©rialistes) les moins probables dans l'espoir d'en trouver une plus vraisemblable que les restantes. " Robert Shapiro :Origins: A Skeptic's Guide to Creation of Life on Earth ,
Dans le Coran, Dieu nous cite plusieurs exemples de gens qui ont décidé de rester incrédules malgré toutes les preuves . Par exemple, les Egyptiens qui disaient à Moïse qui leur a montré plusieurs miracles : "Quel que soit le miracle que tu nous apportes pour nous fasciner, nous ne croirons pas en toi" (Coran, 7 : 132). Ils avaient la même prédisposition que les matérialistes d'aujourd'hui. Dieu fait référence à ces personnes de cette manière :
"Il en est parmi eux qui viennent t'écouter, cependant que Nous avons entouré leurs coeurs de voiles qui les empêchent de comprendre (le Coran), et dans leurs oreilles est une lourdeur. Quand même ils verraient toutes sortes de preuves, ils n'y croiraient pas. Et quand ils viennent disputer avec toi, ceux qui ne croient pas disent alors : "Ce ne sont que des légendes des anciens." (Coran, 6 : 25)
Et ils jurent par Dieu, à grand renfort de serments, que si leur advenait un signe, sûrement ils y croiraient. Dis : "Les signes ne viennent que de Dieu." Qu'est-ce qui vous fait soupçonner que s'il leur advenait, pour autant ils y croiraient ? (Coran, 6 : 109)


Les savants influencés


Lorsque le scientifique se fixe des objectifs comme la richesse ,le rang social, la réputation ou le prestige, il lui devient très difficile de faire des sacrifices, il est alors facile de le détourner de sa sincérité scientifique , dans le cas où une conclusion à laquelle il a abouti via des recherches scientifiques est en contradiction avec le point de vue conventionnel de la communauté scientifique, il peut être forcé de la passer sous silence, afin de ne pas perdre sa renommée, ou d'être dénigré ou dégradé.
C'est aujourd'hui le cas de beaucoup de scientifiques qui se trouvent devant des faits

"Conception" est le mot qui vient à l'esprit, sur ce sujet. Mes collègues biologistes ne l'aiment pas. (H. S. Lipson)
scientifiques soutenant que l'Ă©volution et les thèses matĂ©rialistes ne peuvent expliquer l'origine de l'univers et de la vie , au lieu d'en tirer les conclusions logiques, ils sont contraints Ă  plier leurs observations afin qu'elles soient conformes Ă  la vision matĂ©rialiste de peur d'ĂŞtre confrontĂ©s Ă  une rĂ©action nĂ©gative ,H.S. r> "Nous connaissons aujourd'hui beaucoup plus de choses sur la matière vivante que Darwin Ă  son Ă©poque. Nous savons comment les nerfs fonctionnent et je considère chaque nerf comme un chef-d'oeuvre d'ingĂ©nierie Ă©lectrique. Et nous possĂ©dons des milliers de millions de ces nerfs dans notre corps… "Conception" est le mot qui vient Ă  l'esprit, sur ce sujet. Mes collègues biologistes ne l'aiment pas." H. S. Lipson, A Physicist's View of Darwin's Theory, Evolutionary Trends in Plants, vol. 2, no. 1, 1988, p. 6

cette confession de lipson nous montre l'ampleur de ce phénomène : on ne peut même pas utiliser le mot "conception" , car tout simplement il y a des gens qui n'aiment pas l'entendre .

La discrimination à l'égard des scientifiques Créationnistes



Un autre caractère marquant le dogmatisme et l'intolérance de ce lobbies athée est la discrimination exercée contre les scientifiques qui se déclarent ouvertement croyant à la vérité de la création par dieu , En 2008 un documentaire est sorti aux états unis : "Expelled, no intelligence allowed" , ce qui signifie " Exclu, aucune intelligence autorisée".
Expelled
Expelled fut considéré comme le meilleur documentaire en 2008 .
 Ce documentaire prĂ©sente les diffĂ©rentes sortes de discriminations auxquelles sont assujettis les scientifiques crĂ©ationnistes, "Les scientifique ne sont mĂŞme pas autorisĂ©s Ă  penser qu'un crĂ©ateur intelligent serait impliquĂ© " disait Ben Stein le producteur du film .Le documentaire prĂ©sentait certains tĂ©moignages dont nous citons :
- “Il suffit de se tenir debout et remettre en question le darwinisme, et ca y est , ta carrière est terminĂ©e" tĂ©moigne Caroline crocker, une Ă©minente pharmalogiste amĂ©ricaine qui dĂ©clare avoir Ă©tĂ© virĂ©e de la George Mason University pour avoir Ă©voquĂ© l'intelligent design en classe.
- "J'Ă©tais vu comme un terroriste intellectuel " disait Richard Sternberg  Un biologiste connu, qui a dĂ©posĂ© plainte contre le musĂ©um Smithsonian de Washington qui l'avait prĂ©sentĂ© comme un fondamentaliste religieux pour avoir participĂ© Ă  la publication d'une Ă©tude scientifique en 2003 avec un tĂ©nor nĂ©o crĂ©ationniste, Stephen Meyer, richard affirme aussi : "ce que je demande c'est la libertĂ© de suivre l'Ă©vidence la ou elle se trouve".
-"Essaie de remettre en question le darwinisme, tu découvrira combien c'est risqué " dit John Polkinghorne , un spécialiste en physique des particules .

"J'Ă©tais vu comme un terroriste intellectuel " disait Richard Sternberg
Plusieurs autres faits soulignent cette discrimination, que ce soit dans leur apparition dans des journaux scientifiques renommĂ©s, ou dans la discernassions de prix , par exemple L'amĂ©ricain Raymond Damadian, inventeur du scanneur mĂ©dical Ă  rĂ©sonance magnĂ©tique utilisĂ© pour la dĂ©tection des cellules cancĂ©reuses, est un scientifique crĂ©ationniste, Il s'est vu refuser le prix nobel en mĂ©decine en 2003,le prix a Ă©tĂ© accordĂ© Ă  d'autres chercheurs (Paul Lauterbur et Sir Peter Mansfield) qui ont travaillĂ© sur la mĂŞme invention (malgrĂ© le fait que le prix Nobel soit gĂ©nĂ©ralement accordĂ© aux inventeurs et non Ă  ceux qui perfectionnent une invention). Michael Ruse, un philosophe de la science très Ă©volutionniste avoue dans un article nommĂ© : " Le prix Nobel en mĂ©decine, Y avait il un facteur religieux lors de la -non- selection de cette annĂ©e" ,:  " Je crois que Raymond Damadian s'est vu refuser cet honneur Ă  cause de ses convictions religieuses".


Les pertes causés à la science par le lobbie athée



Lorsqu'un scientifique entreprend une recherche sur un sujet prĂ©cis, il commence par formuler une "hypothèse", cette hypothèse est ensuite testĂ©e , si elle est conforme aux expĂ©riences scientifique elle devient une loi, sinon elle sera rejetĂ©e et une autre hypothèse sera formulĂ©e et testĂ©e, la formulation de l'hypothèse a un lien Ă©troit avec les convictions personnelles du savant, si un savant a la fausse croyance que la matière peut s'auto organiser alors il pourra mettre des annĂ©es pour prouver cette hypothèse dans les laboratoire, et si ce savant est obstinĂ© pour cette croyance, ces recherches peuvent continuer toute la vie,  par exemple L'Ă©volutionniste Dr. N. Heribert-Nilsson, directeur de l'Institut Botanique Ă  l'UniversitĂ© Lund en Suède, dĂ©clare avec regret  : "Ma tentative de dĂ©montrer l'Ă©volution par une expĂ©rience menĂ©e depuis plus de 40 ans a complètement Ă©chouĂ©."The Earth Before Man, p. 51
La raison est qu'il est parti d'une fausse hypothèse au départ, le problème n'est pas de partir d'une fausse hypothèse mais de continuer à soutenir cette hypothèse malgré sa réfutation par l'expérience, mais une démarche scientifique saine consiste à rejeter toute hypothèse une fois que les faits la réfutent, chose que beaucoup de savants ne font pas lorsqu'il s'agit des hypothèses matérialistes imposés par la philosophie athée, résultat : un gaspillage énorme de temps, des ressources scientifiques déployées vainement et des millions de dollars investis sans aucun résultat significatif .
A cause de ces efforts perdus, les avancées de la science sont ralenti, ignorer l'évidence de la création est la cause directe de ce fléau , or "La science ne progresse pas en ignorant quelque chose qui apparaît évident", comme déclare Michael Behe, professeur de biochimie à l'université Lehigh.
Il est certain qu'un jour, l'humanité se rendra compte comment un mythe comme celui de l'évolution a pu la tromper pendant si longtemps ,à ce titre Le scientifique scandinave Soren Lovtrup soutient :
"Je suppose que personne ne niera que c'est un grand malheur si une branche entière de la science s'abandonne Ă  une fausse thĂ©orie. Mais c'est ce qui s'est passĂ© en biologie : depuis longtemps maintenant les gens discutent de problèmes Ă©volutionnistes avec un vocabulaire "darwinien" particulier – "l'adaptation", "la pression sĂ©lective", "la sĂ©lection naturelle" etc. – croyant ainsi qu'ils contribuent Ă  l'explication d'Ă©vĂ©nements naturels. Ils ne le font pas… Je crois qu'un jour le mythe darwinien sera classĂ© comme Ă©tant la plus grande tromperie de l'histoire de la science."Soren Lovtrup , Darwinism: The Refutation of A Myth, New York: Croom Helm, 1987, p. 422